Volcanisme pléistocène: formation de Oummoûna (B2b).

 (La formation d'Oummoûna se compose de deux systèmes superposés de coulées basaltiques (B2b,, et B2b,), qui sont généralement de faible épaisseur et qui peuvent être séparées par des intercalations sédimentaires (ex. Gour'obbous). Sur les plateaux ces basaltes gris-noir s"altèrent de façon caractéristique en blocs ou boules grossières de dimensions décimétriques et accompagnées  par places d'altérites de couleur rouge.

 

 

 

 

Il s'agit de basaltes à texture doléritique nette dont la composition minéralogique est caractérisée par olivine (10%), augite titanifère et labrador;  composition caractéristique de basalte transitionnel. 

 

 Les données .de la géochronologie sont cohérentes avec celles de la paléontologie (faunes de Vertébrés, Oued Kalou).

La disposition géographique des coulées B2b est distincte de celle des coulées de la formation de Balho-Gamarri (B2a). Elles ne sont superposées à celles-ci que dans la région Nord-Est.

Les coulées B2b se biseautent dans la partie centrale de la zone étudiée, laissant libre une large bande de terrain allongée selon l'orientation SW-NE . Un tel isolat, exempt de coulées B2 du Pléistocène ancien, suggère pour ce temps dans ces parages la possibilité d'un relief discret  dont l'élévation topographique serait disposée selon cette direction.

.

 

 Il y a lieu de souligner l'importance de l'épisode tectonique qui s'est produit entre la mise en place des basaltes B2a de Balho-Gamarri et celle des basaltes B2b d'Oummoûna. Les seconds sont nettement discordants sur les premiers.