VOLCANISME PLIO-PLEISTOCENE: COULEES PELLICULAIRES (B2)

 

Des coulées  basaltiques accompagnées localement de rhyolites, appartenant à plusieurs formations distinctes, se sont épanchées  à la fin du Pliocène et au Pléistocène  sur la plateforme créée par le comblement dû aux coulées de la formation de Damayyi-Galemi. Elles  ont constitué une carapace très étendue, quasi-continue. Il s’agit d’épanchements  peu épais de formations essentiellement basaltiques, bien délimités régionalement, et ne se recouvrant pas mutuellement dans la plupart des cas.  Ces formations sont susceptibles de recouvrir, en général sans discordance (sauf exception ) les formations plus anciennes. Certaines carapaces sont continues, d’autres sont fortement morcelées par la tectonique cassante pléistocène.

La datation de ces formations conduit à en comparer certains termes à  ceux de la "Série stratoïde de l’Afar " des auteurs.

En cartographie confirmée par la géochimie et la géochronologie (pages ci-avant) ont été distingués les termes significatifs suivants :            

                      -  La formation de Balho-Gamarri (B2a-R2a), Pliocène terminal.

                      -  La formation de Sankal-Lougag’Ale (B2x), Pléistocène inférieur

                      -  La formation d’Oummoûna (B2b-R2b)), - id.

                      -  Les formations de We’a (B2c) et Hol Hol (B2d), Pléistocène moyen 

 

         Il y a lieu de souligner l’importance de l’épisode tectonique qui s’est produit entre la mise en place des basaltes B2a de Balho-Gamarri et celle des basaltes B2b d’Oummoûna. Les seconds sont nettement discordants sur les premiers                     

 

 .                                                                 

 Coulée B2a en concordance sur série de Damayyi-Galemi

 

                                        :Sous-pages: